Fabrique un squelette de mosasaure

Mon fils Charlie est en pleine période dinosaure ; prédateurs à grandes dents de préférence, et terrifiants si possible. La tendance est en train de virer aux monstres marins et avec Jurassic World, même si on ne l’a pas vu, il en rêve encore plus … Résultat de l’équation : le Mosasaure.

« – Papa, si on fabriquait un mosasaure ! »
« – Et pourquoi pas un ichthyosaure tant que tu y es ? »

J’ai résisté : « – Non non et non ! ».
C’est vrai j’ai du travail moi.
Bon, et puis j’ai dit « oui ».

Fabriquer un squelette de Mosasaure qui soit solide, souple, qui puisse ouvrir la gueule, bref qu’un enfant puisse jouer avec sans trop risquer de le casser, tel est mon nouveau défis !

 

Conception du mosasaure

Je pars à l’aventure, j’ai juste regardé des images de mosasaures et j’ai l’idée que cette petite bouteille d’eau gazeuse pourrait bien faire une partie du modèle.

maquette_mosasaure_plan

Dessin vision simplifié du mosasaure

La forme paraît pas mal pour faire une cage thoracique, et puis le plastique ce n’est pas fragile, cela peut se tordre.

 

Le coup de la bouteille

La bouteille, ça c’est la bonne idée ! Je colle un papier pour pouvoir dessiner le squelette dessus.

maquette_mosasaure_bouteille_plastic_squelette

Une petite bouteille pour définir la forme générale du mosasaure

 

maquette_mosasaure_model_bouteille_plastic

Dessin du thorax et des côtes du mosasaure

Après, il faut découper comme on peut, au cutter et aux ciseaux.

 

maquette_mosasaure_dessin_squelette

Découpe de la bouteille

Avec du « carton mousse », je découpe au cutter l’épine dorsale selon le profile de la bouteille. C’est un élément important qui produit tout de suite un effet visuel évocateur.

 

Comment raccrocher le thorax à la queue et à la tête

La bouteille c’est bien, mais se pose le problème majeur d’accrocher la queue, le cou et la tête de façon homogène, qu’on sente un animal d’un seul tenant et non pas 3 pièces brinquebalantes.

maquette_mosasaure_cable_frein_vertebres

Passage du câble d’acier pour la flexibilité d’ensemble

Un câble de frein de vélo va remplir cet office, de parcourir l’animal de bout en bout et de conférer une souplesse globale, une capacité à se tordre mais à ne pas plier et à garder sa forme de base.

 

maquette_mosasaure_vertebres_dorsales

Collage de l’épine dorsale du mosasaure au pistolet à colle

 

Le câble est doublé pour plus de rigidité ; la tête et la queue vont peser lourd et il faut éviter quand on tiendra la bête sous le ventre que la tête et la queue ne tombent de chaque côté.

Je colle l’épine dorsale sur la bouteille avec un pistolet à colle.

 

Les pattes du mosasaure

Le plastique des bouteilles, souple et résistant, ne cassant pas, me sert aussi à faire les pattes.

maquette_mosasaure_agraffer_pattes

Pattes postérieure en plastique à bouteille

J’agrafe ces lamelles de plastique sur le châssis-bouteille, je n’aurai ensuite plus qu’à habiller et à donner une forme plus adéquate.

 

maquette_mosasaure_pattes_plastique_bouteille

Agrafer les nageoires du mosasaure

 

Pour les nageoires antérieures, j’essaie de donner une forme évoquant la propulsion, un peu comme celles des tortues marines.

maquette_mosasaure_pattes_avant

Pattes avant agrafées au thorax

 

L’habillage des nageoires

Je me rends compte que j’utilise les mots de « pattes » ou de « nageoires », ce qui n’est sans doute pas la même chose !!

Avis aux amateurs de bien vouloir m’instruire sur la question !

model_mosasaure_fimo_skeleton

Coller les os des pattes, modelés en pâte fimo

Je réalise les os en pâte « fimo » pour donner une forme qui ressemble au squelette des nageoires.

maquette_mosasaure_colle_papier

Emmailloter avec des bandelettes de papier journal et de la colle à tapisserie

Vous notez que le plastique a été intégralement recouvert de papier. Des petites languettes de papier journal (sans écriture) collées avec de la colle à tapisserie.

Remarque : la technique du papier journal avec de la colle à tapisserie, je l’utilise en toute circonstance, pour les meubles en carton, pour les masques d’enfants, pour la maquette de bateau, c’est miraculeux d’efficacité pour rigidifier un ensemble hétérogène.

Le plastique c’est bien pour la structure et le comportement mécanique, mais pour la déco, c’est un matériau peu agréable. Je le couvre de papier donc.

Par exemple c’est plus facile de coller les os en pâte fimo sur du papier que sur le plastique.

maquette_mosasaure_coller_pate_fimo

Papier journal et colle à tapisserie pour gainer les pattes

J’emmaillote ainsi consciencieusement les nageoires de papier collé ce qui va faire oublier le plastique et donner déjà un beau squelette.

 

La queue du mosasaure

Je vais prolonger l’épine dorsale par des vertèbres et ainsi créer la longue queue du mosasaure.

C’est la première fois pour ce mosasaure que j’utilise la « pâte fimo » : c’est un produit qui me semble extrêmement intéressant.

maquette_mosasaure_vertebre_pate_fimo

Modeler les vertèbres en pâte Fimo

On arrive en malaxant la pâte à donner la forme que l’on souhaite, on peut repétrir et recommencer un nombre illimité de fois : on ne s’en met pas plein les doigts, et elle est juste assez dure pour ne pas se déformer quand on a fini, et assez souple pour en faire ce que l’on veut.

 

model_mosasaure_vertebrate_fimo

Les vertèbres de la queue du mosasaure en pâte fimo

Je fais des petites languettes de pâte que j’enroule autour du câble, puis en pressant entre le pousse et l’index, les 2 mains à la fois, cela donne une forme qui n’est pas mal.

maquette_mosasaure_cuire_queue_fimo

Cuire la pâte fimo sans faire fondre le plastique

La pâte fimo, si on la chauffe à 100°C pendant 30 minutes elle durcit dans la forme exacte où elle est. Parfait !

Bon, là j’ai dû inventer un dispositif pour cuire la queue sans faire fondre le plastique de la bouteille ! Impossible de mettre au four ! Pas évident, surtout la température, c’était un peu du pif ! J’avais mis une boulette témoin que je contrôlais de temps en temps pour voir où cela en était … J’ai un peu cramé, faut être honnête.

 

La tête du mosasaure

La tête, ou plutôt le crâne de la bête, évidemment c’est le plus important, le plus stimulant. J’ai remarqué que les enfants sont contents quand ils peuvent actionner les mâchoires.

Je découpe un bout de tôle dans une boîte de 1664, et avec des pinces, je réalise une forme d’un seul tenant donnant la forme du crâne.

model_skeleton_mosasaurus_head

Donner la forme du crâne avec un bout de tôle d’une canette de bière (voire de coca)

Ce qui compte, c’est que l’articulation ne soit pas une pliure du métal, mais une arrondi ; cela produit un effet « ressort » qui ne fatigue pas le métal.

maquette_mosasaure_accrochage_tete

Accrocher le crâne sur le câble

La tête métallique est accrochée aux câbles par pliage et serrage. J’aurais aimé faire une petite soudure, s’eût été mieux.

maquette_mosasaure_head_skeleton

Modeler le crâne avec la pâte Fimo

Après, il faut enrober le métal avec de la pâte fimo. J’y ai passé du temps, au moins 2 heures. Pas évident avec mes gros doigts ! Quand je vois ce que font les filles avec leurs bijoux en pâte fimo, je dis chat pot.

model_skeleton_fimo_mosasaurus_heat_dough

Rôtisserie

Même combat : il faut cuire la tête et les vertèbres supérieures. Attention : pas cramer !

 

maquette_mosasaure_dents_fimo

Former des dents en pâte Fimo en vue de les coller

Dans la poëlée, j’en profite pour cuire quelques dents, toujours en pâte fimo. J’en fais de différentes tailles, je ne sais pas trop comment cela va rendre. Et je les colle au pistolet à colle, après quelques tests avec de la néoprène de la super-glue, c’est le pistolet qui l’emporte en terme de solidité.

 

Et voilà la bête, THE MOSASAURUS GIGANTUS MAXIMUS !!

Je vous propose cette petite vidéo pour avoir une vision plus en mouvement.

Et puis quelques images :

maquette_mosasaure_squelette_entier

Voilà le bestiaux !

Notez l’extrémité de la queue, j’ai rajouté cette espèce de pelle cartilagineuse qui devait sérieusement augmenter la propulsion !

Ici c’est un bout de plastique découpé dans une boîte à sucre en poudre?

model_skeleton_mosasaure_vertebrate

Vue 3/4 : souriez s’il vous plaît !

On voit la queue qui a un peu rôti à la cuisson.

maquette_mosasaure_avec_son_maitre

Un petit personnage pour stimuler l’imagination

J’ai rajouté un petit personnage en pâte fimo à peu près à l’échelle, qui chevauche la bête. Avec la pâte, j’ai pu le modeler pour qu’il s’encastre bien derrière le crâne.

Voilou !

Ecrivez-moi vos remarques ?!

 

Publicités