Maquette de bateau « riva »

Au départ mon fils voulait réaliser un bateau, une sorte de maquette. On s’est lancé dans un bateau à moteur, je l’ai un peu orienté vers le « riva » qui est magnifique.

J’avais dans l’idée de faire un truc un peu pédagogique, qu’on construise un bateau avec une structure une coque etc … qu’on rencontre les problématiques, qu’on les résolve, bref quelque chose qui titille un peu les neurones. De ce point de vue c’est pas mal réussi.

 

La structure

Le matériau que j’adore, c’est le « carton mousse ». C’est facile à couper au cutter, et on peut emboîter les pièces car il y a une certaine épaisseur et une certaine rigidité.

Les architectes s’en servaient jadis pour présenter des projets en 3D.

Structure du bateau. Avant en carton mousse

Structure du bateau. Avant en carton mousse

 

maquette_bateau_riva_structure_dessous

Structure du bateau. Vue de dessous

 

maquette_bateau_riva_structure_avant

Structure du bateau. Collage au pistolet à colle.

 

maquette_bateau_riva_structure_vue_haut

Structure du bateau. Vue arrière.

 

maquette_bateau_riva__ossature_3quart_face

Structure du bateau. Collage au pistolet à colle. Vue générale

La coque

Je cherchais un matériau à la fois souple et rigide pour donner un beau galbe à la coque. Souple afin que je puisse l’appliquer et suivre la courbure, et rigide pour ne pas que cela fasse d’angle au passage sur les éléments de structure.

Finalement j’ai opté pour la boîte à camembert. J’ai démonté les boîtes et ai débité de longues languettes.

maquette_bateau_riva_collage_coque

Coque du bateau avec de grandes poutres en chêne massif chauffées à la vapeur.

Les languettes sont coupées en pointe pour que les bouts se rejoignent à l’avant. Rien n’est calculé, je les ajuste une par une. L’opération est d’autant plus facile que les languettes ont été coupées droites, c’est-à-dire avec règle et cutter.

Je retouche au cutter pour ne pas laisser de jour entre les languettes, ou le moins possible.

maquette_bateau_riva_collage_coque_bandes

Coque du bateau : languettes collées au pistolet à colle

Le pistolet à colle permet de bien assembler chaque languette sur la structure point par point.

C’est là qu’on retrouve l’aspect pédagogique dont je parlais en intro, on voit bien la construction d’un navire, la coque d’un galion du XVIII siècle.

On constate au passage que malgré tous les efforts, le dit-navire va prendre l’eau. Faudra calfater.

maquette_bateau_riva_coque_bois_avant

Coque du bateau : vue avant

 

maquette_bateau_riva_coque_bois_dessous

Coque de la maquette : vue d’ensemble

Le résultat est plutôt joli, disons que je ne pensais pas parvenir à cela. On voit des irrégularités dans l’agencement, la largeur et la découpe des languettes, mais cela donne des idées sur ce qu’on doit pouvoir obtenir avec un peu d’entrainement. Là c’est du one shot.

 

Calfatage, colmatage et renforcement de la coque

La coque est renforcée avec de la pâte à bois. J’espère un peu boucher les trous et gommer les aspérités.

maquette_bateau_riva_coque_pate_a_bois_poncee

Coque du riva : calfatage à la pâte à bois

Je ponce.

maquette_bateau_riva_coque_pate_a_bois_dessus

Coque du riva : renfort à la pâte à bois

maquette_bateau_riva_coque_pate_a_bois

Coque du riva : ponçage pour gommer les aspérités

C’est beaucoup moins joli, mais ce n’est pas fini.

 

Finition de la coque

Pour la finition je colle un papier kraft rouge avec de la colle à tapisserie.

C’est la technique pour terminer un meuble en carton.

maquette_bateau_riva_coque_collage_papier

Habillage de la coque : collage de papier kraft

Je déchire des bandes de papier kraft. Je les déchire pour avoir une bordure moins saillante. Une fois collées les bandes sont à peine visibles  aux limites.

maquette_bateau_riva_coque_collage_bandes_papier

Habillage de la coque : collage du papier kraft

A la fin je fais des bandes de plus en plus petites, c’est plus facile à appliquer. C’est sympa à faire.

maquette_bateau_riva_coque_terminee

Coque du Riva terminée

J’en mets pas mal, l’équivalent de plusieurs couches : cela finit par faire un cartonnage qui contribue aussi à donner de la solidité sans alourdir pour autant.

 

maquette_bateau_riva_coque_colle_vernis_dessous

La coque terminée vue de dessous

On voit encore le relief des lamelles de bois ce qui est plutôt joli.

maquette_bateau_riva_coque_terminee_face

Coque terminée

 

Après séchage du papier kraft, je passe une colle vernis.

maquette_bateau_riva_coque_colle_vernis

Vernissage avec une colle vernis à papier

Là la coque est bien étanche, mais je ne sais pas si la colle vernis va résister à l’eau. Prochaine étape.

 

Flottaison

 

La suite …

  • mettre un pare-brise
  • mettre une motorisation
    • Pour la motorisation, je pense mettre un moteur « pop-pop » pour s’amuser. C’est un moteur étonnant qui fonctionne avec un circuit d’eau et une bougie … et ça fait « pop! pop! pop! pop! … ».  Mais cela n’avance pas vite, il faut reconnaître.
    • Ou alors une récupération de jouer télécommandé, avec la commande gouvernail et la commande moteur sur lequel je brancherai une hélice.
Publicités