Coffre à jouets

Toujours à la recherche de nouveaux espaces de rangement, j’ai jeté mon dévolu sur le couloir de l’entrée. Un couloir qui donne sur la porte d’entrée, de 2.5m de longs et 1m de large, dont on se sert uniquement pour sortir ou entrer dans la maison. Presque 3m² de perdus ou disons, d’inutilisés.
C’est là que j’ai pensé à une malle juste assez large pour laisser passer une personne, et sur laquelle on puisse s’asseoir pour lasser ses chaussures.

malle_en_bois_projet_2

Coffre en bois pour occuper le couloir de l’entrée

Accessoirement je lui mettrai une paire de roulettes aux fesses et une poignée pour la déplacer, car elle pourra servir de banc à l’occasion.

 

Principe de montage

Comme d’habitude, je dois passer un minimum de temps. Alors je fais découper les planches au millimètre.

malle_en_bois_schema_montage

Assemblage : d’abord les 2 bouts puis les panneaux lattéraux

Pour les panneaux latéraux ce sera du contre-plaqué (18mm), pour le fond de l’aggloméré (18mm) et un chevron sapin pour les coins.

 

De la colle et des chevilles

Je souhaite obtenir une boîte la plus lisse et homogène possible, sans aspérité. Donc pas de vissage de l’extérieur pour fixer les planches.

J’opte pour la colle et les chevilles. Cela prend plus de temps c’est vrai, car il faut faire des pré-trous sur les 2 éléments et que ça tombe pile poil en face quand on assemble.

coffre_a_jouets_montage_collage

Collage du panneau de façade du coffre sur les éléments latéraux

 

Un fond en aggloméré

Une fois les 4 côtés bien collés ensemble, je m’empresse de mettre le fond.

C’est un panneau d’aggloméré, bien ajusté qui repose sur des petits tasseaux en quart-de-ronds. On les voit sur la photo (je dois dire que les tasseaux sont fixés par de la colle et des petites pointes, tout de même).

Le coffre à jouets vu du dessous

Le coffre à jouets vu du dessous

Ce panneau sert de fond évidemment, mais aussi protège t’il la structure d’un éventuel choc brutal qui pourrait casser la colle et le beau rectangle.

Plateau ouvrant

Il existe des longues charnières pour ce genre de chose. Simple et rapide, j’aurais laissé le couvercle tel quel et je l’aurais fixé tout le long du coffre sur le panneau arrière.

J’ai opté pour la solution ci-dessous, plus artisanale.

charniere_malle_coffre_jouet

Le couvercle de la malle pivote sur la pointe

Il y a un bout de planche solidement fixé à l’arrière du coffre, et le battant ouvrant qui vient s’emboîter et pivoter dessus :  ceci grâce à 2 longues pointes qui jouent le rôle d’axe de rotation.

Le plus difficile, c’est la découpe, le but étant de ne pas laisser apparaître d’irrégularités une fois le couvercle fermé. Ensuite il faut réussir à percer les trous bien droits dans le plan. Pas de droit à l’erreur.

Et finalement pour que le couvercle puisse pivoter il faut arrondir les arrêtes.

C’est vrai que ce sont souvent les outils dont je dispose qui décident en partie la stratégie. En l’occurrence une défonceuse avec des fraises aux profils variés, notamment l’arrondi pour faire toutes les arêtes. Je m’en sers aussi pour scier : quand je veux une coupe droite propre et sans bavure, je prends une fraise droite avec un guide pour aller droit et c’est parfait.
 

Des roulettes

Si je soulève la malle d’un côté, elle monte en appui sur 2 roulettes situées de l’autre côté.

Lorsque la malle est à plat en situation normale, les roulettes ne touchent pas le sol, ou disons affleurent à peine. Je ne veux pas que le poids repose sur elles, seulement au moment d’un déplacement.

coffre_a_jouets_roulette

Roulette sous le coffre en bois

malle_a_jouets_roulettes

Les 2 roulettes

 

Une poignée et des chaînettes

Une poignée pour soulever d’un côté, et faire monter le coffre en appui sur les roulettes à l’autre bout.

J’aurais aussi pu faire une large ouverture pour glisser la main. Voire même rien du tout, soulever le coffre en prenant en bas tout simplement. Ça fait joli, c’est déjà pas si mal.

coffre_a_jouets_poignee

Une poignée en corde pour soulever le coffre d’un côté

Il y a 2 chaînettes qui limitent l’ouverture et protègent les charnières. En effet, la force exercée sur elles au niveau de la butée, lorsque le plateau est ouvert au maximum, est énorme, il y a un effet levier qui pourrait tout casser si on appuyait fort. Les chaînettes stoppent la course.

trunk_for_toys

Deux chaînettes pour limiter l’ouverture du plateau

 

Un peu de déco pour faire style

Je fais style malle de voyage avec des inscriptions et des tampons des services postaux de New York city par exemple, et puis des symboles, un peu tout et n’importe quoi, c’est de la déco.

coffre_a_jouets_decoration

Style malle de voyage

Au pinceau avec un tube d’acrylique noir et un rouge. Du scotch de peintre. Et  le dessin des lettres avec un feutre à encre de chine.

trunk_toys_decoration

Style tampon des services postaux

Pour pas que ça « bave » (et oui si on peint direct sur du bois tendre, la peinture peut être absorbée par les fibres du bois et cela de la façon la plus inégale) j’avais d’abord passé 2 couches d’huile à bois. Ceci a pour effet en plus de protéger le bois, de le saturer.

Et après la déco à l’acrylique, j’ai passé plusieurs couches de vernis satiné.

Je n’étais pas sûr de moi sur la compatibilité de ces 3 types de produits les uns sur les autres, mais pour l’instant ça se comporte parfaitement. On verra dans le temps.
 

… et enfin … l’objet !

 

trunk_for_toys_on_wheels

La malle de voyage terminée

 

On peut noter sur la photo suivante la présence de 2 intercalaires, ou disons d’un complet et d’un petit.

En fait, en position fermée, le couvercle vient reposer dessus.

C’est nécessaire, sinon il y aurait trop de souplesse sur la partie centrale : et le panneau ne doit pas fléchir si on monte dessus, cela pourrait l’endommager. Là, quand on s’assied sur la malle elle est bien ferme et inconsciemment cela procure un confort car elle répond à l’image qu’on se fait d’un tel objet, quelque chose de solide.

malle_a_jouets

A noter l’intercalaire dans la malle

 

coffre_a_jouets_roulettes

La malle soulevée en appui sur les roulettes

 

Bon ben c’est fini pour le coffre à jouet.

Pour l’instant on a mis dedans la quantité de sacs à dos de sac de grandes surfaces de poches en tout genre … bourrés jusqu’à la surface. Ça ne soulève pas le couvercle mais presque. Avant c’était dans une armoire verticale à portes coulissantes et quand on ouvrait ça nous tombait dessus.

 

 

Publicités